images-3

L’histoire du macaron

Le macaron serait originaire du Proche-Orient et du Maghreb. Dans ces pays, les gâteaux et pâtisseries étaient faits depuis de nombreuses années avec du sucre et de la pâte d’amandes.
Au Moyen-Age, ce petit gâteau fait son apparition en Europe. Il n’a encore ni couleur ni parfum. Il se diversifie tout d’abord en Italie. En effet, de nouvelles saveurs apparaissent ainsi que de nouvelles formes. A la Renaissance, il passe en France et se développe.

  • En France :

Plusieurs villes françaises s’attribuent le mérite d’avoir découvert le macaron, ce qui complique la tache pour savoir exactement l’origine de ce petit gâteau qui connaît aujourd’hui un réel succès .

Voici quelques villes qui sont très connues pour leur macaron :

cartefrancefinale

Selon la ville de Nancy , Catherine de Médicis aurait ramené ce gâteau vers 1533 d’Italie. Le macaron se fait alors connaître et est très apprécié. Il est alors adopté par certaines communautés religieuses dont les soeurs bénédictines Marguerite Gaillot et Marie-Elisabeth Morlot. Ces dernières lancent leur boutique à Nancy : la « Maison des Soeurs Macarons », qui a laissé pensé que le macaron était originaire de Nancy.

En 1907, à Châteaulin dans le Finistère, Louis Le Meur s’installe rue de l’Eglise et fonde la pâtisserie actuelle. Comme la plupart des membres de sa corporation, M. Le Meur fabrique toutes sortes de gâteaux; mais, dès le début, il se spécialise dans la fabrication de Macarons, élaborant régulièrement de nouvelles recettes au sein de son laboratoire.
La renommée de ces petits gâteaux qu’on déguste avec tant de plaisir devant une tasse de thé, franchit très vite les frontières de Châteaulin et conquérit une clientèle nouvelle, touristique, friande de bons produits régionaux, originaux et authentiques.
Les amateurs viennent alors de loin pour goûter les macarons de M. Le Meur. Sur une revue à grand tirage de ce temps-là, qui avait publié une carte de France, à l’intention des vacanciers; figurait des dessins reproduisant les spécialités de chaque région. A l’ emplacement de Châteaulin, il y avait… un macaron !
Amiens , avec un macaron qui a la particularité de contenir des fruits, des amandes et du miel. Fabriqué dès le XVIe siècle par la maison Trogneux, confiserie située sur la place de la Cathédrale d’ Amiens, il est devenu au fil des siècles l’une des grandes spécialités culinaires d’Amiens. Tendre et moelleux, ce petit gâteau rond a obtenu en 1992 le grand prix de France des spécialités régionales à Intersuc (salon international de la confiserie).
Boulay , au coeur de la Moselle, entre ses vieilles maisons lorraines et ses clochers on remarque aisement la Boutique des Macarons avec sa façade verte et rouge qui fabrique des macarons depuis 1854.
A Saint Jean-de-Luz , dans le Pays Basque où on l’accompagne d’une savoureuse crème de noix. Son origine remonte au mariage de Louis XIV avec l’ Infante d’Espagne à Saint-Jean-de-Luz où on en offrit au jeune roi. Celui-ci les trouva fort à son goût, ce qui provoqua immédiatement leur succès à la Cour. La pâtisserie Adam existe toujours à Saint-Jean-de-Luz. Le secret de fabrication se transmet, de père en fils, pour le plaisir de tous.

Montmorillon dont les macarons prennent la forme de petite couronne ducale. Ils sont vendus dans leur papier de cuisson.

Niort qui les truffe de copeaux d’angélique.

Reims

Pau
A l’International :

europe
Le macaron est également connu :

  • En Italie , les macarons « macherone » sont nés dans les cuisines vénitiennes pendant la Renaissance. On affirme même qu’on les fabriquait dans les monastères dès l’an 791 et qu’ils avaient la forme de « nombril de moine ». Le mot vénitien « macarone » signifie une pâte fine dont il tire son appellation d’origine.
  • En Espagne , on en retrouve une version. On appelle le macaron « mostachon » ou « espafioleta bizootela et bizcocbeta ». Il s’agit d’une sorte de macaron sec.
  • En Amérique, le terme macaron n’a pas la même signification et consiste en un petit gâteau fait à partir de noix de coco.
  • En Suisse , on retrouve les macarons à la noix de coco dans les gourmandises traditionnelles de Noël.

article de : http://toutsurlemacaron.free.fr/ site super intéressant

images-6 images-5 images-4 images images-1 images-2

quelques photos qui donnent envient…….. miammmmm

bon appétit !!

Publicités