Il vit seul en pleine mer avec ses poules. Simplement inspirant.

On se croirait presque dans le film Waterworld. Corentin, un jeune français, se balade sur les mers en mode simplicité volontaire. Avec ses poules, son bateau auto-construit et un jardin portable, il vogue loin de la folie du monde moderne. Un rêve pour beaucoup, réalisé aujourd’hui par un individu intrépide.

LOW-TECH, c’est quoi ?

La « low technologie », Corentin la pratique sur son bateau depuis plusieurs années. Liée à la simplicité volontaire et la décroissance, cette philosophie veut utiliser des technologies simples, économiques pour répondre à ses besoins : manger, boire, vivre.

Naviguant sur l’océan Indien, cet ingénieur français construit ce qui lui est nécessaire pour répondre à des besoins primaires. Pour survivre, il trouve toujours un moyen pour construire des objets utiles avec peu de matériel. Après avoir fabriqué son voilier en fibre de jute, une plante répandue sur cette partie du globe, Corentin a réalisé des voyages extraordinaires avec ses constructions peu communes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Entre courage, folie et liberté

Avec son four solaire en canettes, sa colle en plastique fondu, son engrais à l’urine et ses poules matelots, Corentin a réussi à créer son propre écosystème flottable. Il nous offre un témoignage poignant et nous montre qu’il est possible de se passer de certaines choses superflues, non sans sacrifice. Un choix difficile cependant, car il laisse peu de solutions face à un accident de vie. Un choix qui est incroyablement courageux, insensé pour certains.

Le jeune ingénieur propose sur son site internet (nomadedesmers.org) 50 défis d’auto-construction. Le but étant de fabriquer un objet utile à son bateau. L’objet sera testé par lui-même sur son voilier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Source : Rue89

Publicités